Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

 LASER > RENCONTRE - Jeudi 22 octobre 2020
   

La Diagonale Paris-Saclay            cite des arts paris    

Jeudi 22 octobre 2020

Rencontre LASER Paris co-organisée par Leonardo/Olats et La Diagonale Paris-Saclay
avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso et du programme Creative Europe de l'Union Européenne (projet Roots & Seeds, n°616712),
en partenariat avec la Cité internationale des arts.


Auditorium Cité internationale des arts
18 rue de l'Hôtel de Ville 75004 Paris
18h00 - 19h30

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles sur inscription.

Les Rencontres commencent à l'heure.
En raison des mesures sanitaires, nous ne pourrons pas avoir le temps d'échange habituel autour d'un verre à la fin de la Rencontre.
Port du masque obligatoire.


Sporothèque et projections

Sporothèque et projections, 2019 - détail
© Anouck Durand-Gasselin
Suivre la piste des champignons : sporées et mycéliums ou comment collaborer avec une espèce non-humaine
par Anouck Durand-Gasselin, artiste
Laurent Rigou, pédologue, Bureau d'études ASUP, Hautes-Pyrénées

Résumé :

Depuis plusieurs années, Anouck Durand-Gasselin, artiste plasticienne et Laurent Rigou, pédologue sont en dialogue autour de notions qui les rapprochent. Tous les deux envisagent le champignon comme un être à part entière avec qui il s'agit de collaborer.

Anouck Durand-Gasselin développe le projet " sporées et mycéliums " depuis plus de dix ans. Elle tente de révéler quelque chose qui serait " une expression de la forêt " et crée des images-sporées ou encore des images-mycéliums avec la complicité des fungis. Différentes disciplines scientifiques nourrissent ce projet. La rencontre avec Laurent Rigou, pédologue, a marqué un nouveau tournant vers une approche plus en lien avec l'ensemble de l'écosystème et les différentes interactions des fungis avec l'environnement. Laurent Rigou nous emmène ainsi dans les premières couches du sol où le mycélium se développe et nous entretient sur la puissance alchimique du champignon.

Anouck Durand-Gasselin et Laurent Rigou proposent un dialogue, du sol au hors-sol : l'artiste propose un parcours dans l'ensemble de sa recherche, de la récolte de sporées à la myci-culture, et le pédologue porte son regard et éclaire de sa pratique l'œuvre de l'artiste.

Anouck Durand-Gasselin - Laurent Rigou
Anouck Durand-Gasselin Laurent Rigou<


Biographies

Anouck Durand-Gasselin, artiste

Tout d'abord photographe, Anouck Durand-Gasselin commence ses recherches dans la forêt avec la cueillette et la marche. Les éléments trouvés (tapis, champignons, bois de cerf) font l'objet d'une attention soutenue et de manipulations variées (moulage en plâtre, sporulation, mise en scène). Ces expérimentations se prolongent en dispositifs de création méthodiques inspirés de protocoles scientifiques.

Depuis 2007, elle réinterroge les fondamentaux de l'image en provoquant un phénomène naturel : la sporulation du champignon. En mettant en place ce phénomène de manière scientifique et rigoureuse, elle crée un cadre dans lequel des hypothèses d'images sont posées. Le résultat est inconnu et ne correspond à aucun critère esthétique. Le sujet de l'œuvre ne se situe pas dans la figuration mais dans tous les choix qui président à cet acte. Ainsi, si au geste photographique se substitue une nouvelle activité, ce n'est que pour en élargir la réflexion et en tester les limites, limites de l'effacement, épreuve de l'altérable poussée jusqu'au bout.

Anouck Durand-Gasselin est artiste plasticienne, chargée de cours à l'Ecole des Arts de la Sorbonne et à Paris 8 Vincennes - Saint-Denis. Elle est représentée par la galerie ALB depuis 2010. Ses recherches ont fait l'objet d'invitations également en France et à l'étranger notamment au Musée Denys Puech (Rodez) en 2019, à l'Académie des Sciences de Dunhuang (Chine) en partenariat avec le Musée de l'Homme en 2018, à la Maison des Arts (Malakoff) en 2016, au Centre d'art Bastille (Grenoble) en 2015.

www.anouck-durand-gasselin.fr/


Laurent Rigou, pédologue, Bureau d'études ASUP, Hautes-Pyrénées

Laurent Rigou est Docteur en agronomie, spécialisé en pédologie, basé aux pieds des montagnes pyrénéennes mais plus fréquemment en missions de terrain un peu partout en France. Deux domaines de l'étude des sols l'accaparent plus particulièrement : la cartographie et l'écologie fonctionnelle. La cartographie des sols permet de poser un regard différent sur le paysage qui nous entoure, en reliant diversité des sols, fonctions et services écosystémiques, tandis que l'écologie du sol renvoie à l'échelle du peu visible jusqu'à l'invisible.

Dans ce domaine, ses travaux récurrents se portent notamment sur les relations qui s'établissent entre les symbioses mycorhiziennes et les composantes du sol : programme européen MICOSYLVA (nouveaux modes de gestions forestières pour la production durable de champignons comestibles 2012-2015), programme transfrontalier France/Espagne IRATI (projet de développement d'un écotourisme lié à la forêt et aux champignons - en cours), Biofunctool (indicateur de santé des sols - en cours), programme national RMQS (Réseau de Mesure de la Qualité des Sols, pilotage INRAE- en cours), MYCONOVA (programme d'inventaire des souches endomycorhiziennes en Martinique - en cours), programme Biostimulants laboratoire MYCEA (utilisation des souches endomycorhiziennes pour la biostimulation des vignes - en cours).

www.solsetpaysages.canalblog.com



Jonglerie musicale, automates et combinatoire

Sinuaison
© Vincent de Lavenère
Jonglerie musicale, automates et combinatoire
par Florent Hivert et Nicolas Thiéry (professeurs en informatique, Laboratoire de Recherche en Informatique, Université Paris-Saclay, CNRS) et Vincent de Lavenère (auteur-jongleur, directeur artistique de la compagnie Chant de Balles)

Résumé :

" Jonglerie musicale, automates et combinatoire " est une conférence-spectacle de vulgarisation scientifique associant un jongleur professionnel et un chercheur en informatique fondamentale qui a été créée en 2016.

Ce travail se base sur une recherche commune dont le but est de trouver un moyen d'écrire des partitions qu'une équipe de jongleurs munis de balles musicales pourra jouer. L'outil principal de modélisation dans ce projet de recherche est la théorie des siteswap et l'automate fini associé. Motivée par la jonglerie musicale, la conférence introduit progressivement la notion de modélisation et plus particulièrement celle d'automate fini.

Présentée une trentaine de fois lors de différents évènements, la création du spectacle s'est faite grâce à une subvention de la Diagonale Paris-Saclay avec l'aide du Laboratoire de Recherche en Informatique de l'Université Paris-Saclay et le soutien de la Fondation Blaise Pascal.

https://www.vincentdelavenere.com/conference

Vincent de Lavenère, Florent Hivert, Nicolas Thiéry
Vincent de LavenèreFlorent HivertNicolas Thiéry
© Philippe Cibille  © Pascal Gély © Creative Commons Attribution Share Alike


Biographies

Vincent de Lavenère, auteur-jongleur, directeur artistique de la compagnie Chant de Balles

Vincent de Lavenère est un électron libre dans l'univers de la jonglerie contemporaine. Diplômé du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) en 1992, médaillé de bronze au Festival mondial du cirque de demain en 1993, il est titulaire d'un DE de professeur de cirque depuis 2018.
Amoureux de musique et de science, il enrichit son art de la jonglerie à travers l'ethnomusicologie qu'il pratique avec Véronique de Lavenère depuis 1997 dans toutes les populations ethniques du Laos. Il multiplie en parallèle les collaborations transversales entre musiciens d'horizons diverses, joue en duo avec une multitudes de grands noms de la musique ancienne, classique ou jazz.

Ces recherches autour de la jonglerie musicale l'emmènent à inventer les balles musicales acoustiques accordées.
Artiste associé au Laboratoire de Recherche Informatique de l'Université Paris-Saclay en 2017, Vincent travaille en collaboration avec des scientifiques sur une notation de jonglerie musicale spécifique à des fins pédagogiques. Ses spectacles s'écrivent comme une partition de musique où le geste et l'architecture visuelle fluctuent en une portée poétique, nous faisant voyager d'un univers sonore à une méditation poétique de la jonglerie.

https://www.vincentdelavenere.com/


Florent Hivert, chercheur en combinatoire algébrique au Laboratoire de Recherche en Informatique (Université Paris-Saclay, CNRS)

Florent Hivert est professeur à l'Université de Paris-Saclay, chercheur en combinatoire algébrique au LRI et jongleur amateur. Il est l'auteur d'une thèse intitulée Combinatoire des fonctions quasi-symétriques. Depuis une dizaine d'années, a? raison de deux ou trois fois par an, il présente une conférence sur l'écriture de la jonglerie. Cette conférence est destinée à un public scientifique de niveau lycée / première année d'université. Il l'a présentée par exemple pour le congrès Math-en-Jean du 5 au 7 avril 2013, pour la Fête de la Science et les journées porte ouvertes de l'université Paris-Sud, pour le cycle de conférences " Université de tous les savoirs " à Rouen ou encore à l'IRCAM au séminaire mathématique et musique. C'est à l'occasion de ce dernier exposé qu'il a rencontré Vincent de Lavenère.

https://www.lri.fr/~hivert/


Nicolas Thiéry, enseignant chercheur au Laboratoire de Recherche en Informatique (Université Paris-Saclay, CNRS)

Nicolas M. Thiéry se voit comme explorateur de nouvelles mathématiques en combinatoire algébrique, au moyen du calcul. Il se définit aussi comme artisan, adepte de la fabrication par chacun des outils adaptés à ses besoins propres - recherche, enseignement, ou ... jonglage ! - sur la base de communs développés collaborativement. Il est fondateur et animateur de communautés où règnent partage, joie, bienveillance et exigence : projets logiciel, équipes pédagogiques, voire projets européens (OpenDreamKit.org).
De retour de la Convention européenne de jonglerie à Barcelone, Nicolas Thiéry a fondé en 1992 le club cirque étudiant amateur " Les Roubadours " au cœur de Paris, pour découvrir, développer et partager quelques unes de ses activités favorites : monocycle, passing, portés, chant. L'une des premières recrues fut Florent Hivert, et le duo n'a depuis cessé de jongler, chanter, faire des mathématiques ou de l'informatique ensemble. Ils sont tous deux professeurs en combinatoire algébrique au Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI) de l'Université Paris-Saclay. Amateur de rencontres entre théorie et pratique, art et sciences, chercheurs et élèves, Nicolas Thiéry anime au sein de l'université la Fête de la science. L'occasion pour lui d'inviter Vincent de Lavenère, qu'il retrouve aussi au FabLab, au tableau noir ainsi que sur scène.


   






Creative Europe  LASER / Leonardo Art-Science Evening Rendezvous est un projet de Leonardo/ISAST



[ S'abonner ]   [ Recherche ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


Leonardo/Olats a reçu le soutien de la Fondation Daniel & Nina Carasso pour la période 2019-2021
Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.